share-this-page

Les étapes 2018
mardi 27 novembre 2018

En 2018, la programmation artistique et les outils pédagogiques de la Valise Rio Loco permettront aux structures inscrites de découvrir des artistes SUR LES PAS DE LA RUMBA en 4 étapes.

Télécharger tout le programme Valise Rio Loco 2018

ETAPE 1 : MUSIQUE

 
ANTOINE "TATO" GARCIA
CANTOS DE IDA Y VUELTA, IL ÉTAIT UNE FOIS…
LA RUMBA CATALANE !
SPECTACLE MUSICAL / RUMBA ET PALMAS / THÉÂTRE DES MAZADES
 

Mardi 23 et mercredi 24 janvier 2018

Interactif, vivant, joyeux, le spectacle d'Antoine « Tato » Garcia, le sera assurément. L'auteur-compositeur-interprète est un ardent défenseur de la rumba catalane, un genre né à Barcelone d'un métissage entre fl amenco et rythmes afro-cubains dans les années 50, fondé sur les « palmas » (claquements de mains qui accompagnent le chant et la danse dans le fl amenco) et la technique du « ventilateur », une façon énergique de frotter les cordes tout en frappant la caisse de la guitare. Le chanteur-guitariste va d'abord dérouler toute l'histoire du genre, des confi ns de l'Inde jusqu'à la rumba moderne en passant par les chants des forgerons. Tout en ponctuant ses chansons de mises en contexte instructives et d'éclairages bienvenus sur le choix des instruments. Le Perpignanais ne manquera pas aussi de convoquer, avec fi èvre et passion, l'esprit de la fi esta gitane en invitant petits et grands à faire des « palmas ». Il était une fois… la rumba catalane !

Composition du groupe - Antoine « Tato » Garcia : guitare, palmas et voix - José Garcia : guitare, palmas, choeur - Guillaume Bouthie : contrebasse, palmas et choeur - François Miniconi : percussions, palmas et choeur

©Photo - © Ghosto Grafi


ETAPE 2 : ÉTAPE ARTS VISUELS

GABI JIMENEZ
RUMBA COLOR
RUMBA, RUMBOSA, CIUDANA...*
ATELIER ARTS PLASTIQUES / RUMBA ET CULTURE GITANE / MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE DE TOULOUSE
 
Du mardi 13 février au jeudi 15 février
 

« Connaître l'autre, ses différences, sa culture, d'où il vient, qui il est, favorise l'intégration et lutte contre tous les types de discriminations. » La rumba, carrefour de métissage de cultures, codifi ées par un peuple discriminé (les gitans) est emblématique. Son porte-étendard, la guitare, symbolise et résume toutes ces infl uences, européennes, africaines, américaines et indiennes. Tous ces allers/retours d'un continent à l'autre, forcés ou volontaires, ont fait que des femmes et des hommes, déracinés et privés de liberté pour beaucoup d'entre eux, se sont réinventés. « Mon projet, sous la forme fi nale d'une installation constituée de différents apports d'oeuvres artistiques, permet de réunir dans un même endroit, une diversité d'expressions signifi catives de moments que nous vivons tous les jours : racisme, rejet, accueil, fraternité, stéréotypes, préjugés, citoyenneté… ». Sur de vraies guitares ou des supports en bois en forme de guitare, le participant s'exprime par les couleurs, les formes, le texte, façon « Gabi Jimenez/Gabisme ». Ces guitares seront ensuite suspendues toutes ensemble afi n de créer une unité mais dont chacune d'entre elles sera singulière et porteuse d'un message unique.

*Rumba, chaleureuse, citoyenne

©Photo - DR - Gitano y toros.

 

Jeu interactif autour de l'œuvre de Gabi Jimenez

 


ETAPE 3 : ÉTAPE MUSIQUE

BALOJI
CONCERT / RUMBA ET ORIGINES / METRONUM
 
Mardi 3 et mercredi 4 avril
 

Mi-sorcier, mi-poète, mi-Belge, mi-Congolais, Baloji cultive autant les dualités que les contrastes. Lui qui écoute aussi bien Joy Division que la musique afro-américaine, vénère autant Marvin Gaye que Léo Ferré, s'est construit à la lumière des expériences et des épreuves de sa (jeune) vie, entre exil et désillusions. Pour autant, sa musique, faite de croisements et de mariages fertiles, est pleine d'espoir. En formule trio (batterie-guitare-chant) pour l'occasion, le jeune homme originaire de Lubumbashi (République démocratique du Congo), souhaite ici montrer au public, toutes les riches infl uences qui nourrissent la rumba de son pays natal, comme pour mieux en saisir la quintessence. Car Baloji sait marier à la rumba congolaise de multiples genres (hip-hop cathartique, groove festif, funk américaine, deep house entraînante…) pour inviter l'oreille à saisir toute la puissance instrumentale du genre. Et inviter par la même occasion les corps à danser, fort d'un répertoire pétri par une vraie urgence de vivre. De celles qui ne se satisfont d'aucun chemin tout tracé. Comme un air ensoleillé se fraie un chemin dans « L'Hiver indien ».
Concert tout public / Baloji : chant - Dizzy Mandjeku : guitare - Saidou Ilboudo : batterie - Didier
Likeng :
basse - Philippe Ekoka : claviers - Arnaud Chamey : technicien son

©Photo - Kristin Lee Moolman


ÉTAPE 4 - FESTIVAL

PRAIRIE DES FILTRES
La clôture de la Valise
 
Mercredi 13 et jeudi 14 juin
 


 

Les 13 et 14 juin 2018, place à la clôture de la Valise Rio Loco 2018 en deux temps, deux journées : la première sur le mercredi, la deuxième le jeudi et sur le temps scolaire.

En avant-première du festival, tous les participants à la Valise Rio Loco sont invités sur la Prairie des Filtres pour :
• découvrir leur oeuvre collective et rencontrer l'artiste Gabi Jimenez
• retrouver et participer aux ateliers et jeux collectifs des partenaires : les Ludothèques et les Bibliothèques de Toulouse, et les jardins du Muséum de Borderouge
• arpenter les lieux du festival, sa scénographie, ses scènes, son ambiance en période de montage
• profi ter d'un spectacle en plein air sur la scène Garonne (programmation en cours)
Ces deux journées ont pour objectif de :
• clôturer les projets thématiques de l'année
• rencontrer tous les autres groupes participants
• partager une programmation artistique et un moment
de grande convivialité
.